Voyage

Je réalise mon rêve 🌏

8 mars 2019
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage

Voici maintenant un peu plus d’un mois que je vis littéralement un rêve éveillé.
J’ai décidé en début 2018 de me faire un cadeau particulier pour mes 30 ans qui approchaient, celui de voyager, loin, très loin, seule à l’autre bout du monde.

Un Working Holiday Visa pour la Nouvelle Zélande

Je voulais partir vivre dans un pays anglophone – je travaille dans la communication est mon niveau est plutôt moyen (disons que je comprends sans trop d’effort les conversations courantes mais dès qu’il s’agit de m’exprimer ça coince un peu). Et la startup dans laquelle j’étais employée depuis 3 ans s’internationalise doucement, avec une team au Royaume-Uni des clients internationaux et une communication interne très anglophone. Je nourrissais un complexe de « j’ai pas le niveau, j’ai fait Allemand LV1 et j’ai jamais eu la chance de faire une césure ou un Erasmus à l’étranger pendant mes études », pas très constructif. Il était temps que j’arrête de m’auto-flageller et que je fasse quelque chose pour changer cet état d’esprit.

30 ans, c’est l’âge limite pour faire une demande de visa un peu particulier dans pas mal de pays – le Working Holiday Visa (WHV) ou Permis Vacances Travail (PVT) pour les francophones. Ce Visa permet de rester jusqu’à 1 an dans le pays et de pouvoir y travailler légalement.

Pourquoi la Nouvelle Zélande ? Et bien parce que ça avait l’air magnifique – beaucoup de mes proches y sont allés et sont revenus amoureux de ce pays. Et puis parce que c’est un pays dit « safe », et ça a son importance quand on envisage de voyager seule pour la première fois quand on est une femme.
Peut-être aussi parce que j’avais envie d’un « petit pays » situé aux antipodes de mon chez-moi (je n’aime pas faire les choses à moitié ^^).

J’ai donc postulé pour mon Visa durant l’été (accepté en moins d’une semaine car ce pays n’a aucun quota pour les résidents français), pris mon billet en aller simple dans la foulée et posé ma démission pour la fin de l’année.

En l’espace de quelques semaines, ma vie prenait un sacré tournan. Une crise de la trentaine pleinement réfléchie, nécessaire même, pour ne pas regretter plus tard.

Le mieux dans tout ça c’est que j’ai été soutenue de toutes parts par mes proches, à chaque moment de doute, dont l’homme avec lequel je partage ma vie depuis quelques années ♡ – une vraie chance, j’en ai conscience.

Ce voyage a commencé par 3 semaines en Australie (de Sydney à Melbourne en passant par la Tasmanie) et 1 semaine en Nouvelle Zélande, à Wellington en amoureux. Un mois PARFAIT (je vous raconterai mes étapes en détails bientôt).
Et puis, il y a eu les aurevoirs, très difficiles à l’aéroport de Wellington.

Je ne sais pas encore précisément quand je rentre mais j’ai décidé de profiter de chaque instant dans ce merveilleux pays qu’est la Nouvelle-Zélande. Je découvre avec joie qu’il est facile de faire de jolies rencontres, éphémères, spontanées mais marquantes.
Ce blog va donc prendre doucement un air de voyage, parce qu’il est important pour moi de partager avec vous cette aventure, comme une carte postale de ce moment de ma vie. J’espère sincèrement que ça vous plaira.

Je suis actuellement dans la ville de Rotorua, courbaturée mais heureuse et fière car j’ai réussi à venir à bout d’une randonnée incroyable hier, dont je me sentais totalement incapable il y a quelques semaines – Tongariro Alpine Crossing.
Une très belle victoire sur moi-même, pile le genre de choses que je suis venue chercher ici 😊

Je tombe petit à petit amoureuse des beautés de ce pays. Et pour que vous compreniez pourquoi vous montre un bref aperçu des beautés vues hier.

Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyonTongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyages futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage
Tongariro Alpine Crossing Hike - soyons futiles blog voyage





You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Juju 8 mars 2019 at 19 h 57 min

    Bravo pour le courage de partir au bout du monde ! Et merci pour les très belles photos, comme d’habitude ;).

    J’ai hâte de lire tes différents articles pour voyager avec toi à travers eux.

    • Reply Stéphanie 17 mars 2019 at 8 h 25 min

      Merci beaucoup ! C’est une expérience incroyable qui mérite de faire les efforts pour la vivre pleinement 🙂
      A très vite.

  • Reply Tal 9 mars 2019 at 10 h 50 min

    Tellement heureuse pour toi et admirative du courage que tu as eu pour t’offrir ce beau cadeau – le voyage mais aussi le temps pour toi !
    Et tes photos sont TELLEMENT canons <3

    • Reply Stéphanie 17 mars 2019 at 8 h 26 min

      Merci pour tout ma Taly <3
      (je suis ravie qu'une partie de mon voyage soit ton fond d'écran aussi 😉 )

  • Reply canaille-sympa 10 mars 2019 at 17 h 05 min

    Coucou ! Les photos sont vraiment sublimes ! Pour moi, ça fait longtemps que je me dis qu’il faut que je fasse un saut de ce côté de la planète mais je ne passe jamais le pas…
    Bises 😉

    • Reply Stéphanie 17 mars 2019 at 8 h 28 min

      Oh merci 🙂
      Je n’ai qu’un conseil : foooonce ! Il parait qu’on n’a qu’une vie 😉
      Bises

    Leave a Reply