Mes indispensables pour la Manucure

19 décembre 2013

Quelque soit le vernis appliqué, la technique de nail art employée ou le style de manucure souhaité, j’ai des petits rituels qui ne changent jamais lors de mes manucures. Autant d’étapes qui me permettent d’être vernie 24/7 sans me tuer les ongles.

Les indispensables d’ une bonne manucure

Manucure Indispensables - Bourjois Essie Ecrinal Caudalie Sephora

Step 1 – Hydrater ses mains

C’est un reflexe que je n’avais pas jusqu’à il y a peu mais à force de voir mes collègues d’open space sortir leurs crèmes plusieurs fois par jour et s’hydrater les mains, c’est venu petit à petit un geste indispensable. En ce moment, ma crème chouchoute c’est la Caudalie Feuille de Cassis : odeur gourmande & discrète à tomber, elle pénètre vite, ne laisse pas de film gras, rend les mains toutes douces et ne coute pas cher (5,10€).

Step 2 – Repousser ses cuticules

Le bâtonnet de buis permet de repousser doucement les petites peaux du contour des ongles (ce qui leur permet de pousser plus vite parait-il). Je m’en sers aussi pour faire disparaitre mes « petits » débordements post-manucure avec un peu de coton enroulé autour et du dissolvant, magique ! (3,10€ les 10)

Step 3 – Eliminer ses petites peaux

On a beau bien s’hydrater les mains, parfois des petites peaux apparaissent quand même près des ongles. Au lieu de me faire mal en les arrachant avec les dents, je préfère les découper délicatement avec ma pince à envies Sephora, ni vues ni connues ! (16,90€)

Step 4- Limer ses ongles

Je ne suis pas vraiment une adepte des longs ongles donc je les lime environ une fois par semaine. Idéalement, il faudrait limer ses ongles toujours dans le même sens avec une lime en verre mais en vrai c’est vachement contraignant ! Un bon coup de lime en carton et hop, le tour est joué (3,20€ les deux).

Step 5- Appliquer une bonne base

La base est multifonctions, elle permet de protéger l’ongle contre les pigments qui font jaunir ou bleuir et de faire adhérer le vernis… C’est donc une étape à ne JAMAIS zapper. Pour moi, la meilleure des bases c’est le Durcisseur Vernis Brillant Ecrinal, je l’utilise depuis environ 2 ans, une pépite. Suite à une boulette de la part de mon pharmacien, j’utilise depuis peu le Durcisseur Vitaminé Ecrinal qui, lui, n’est pas vraiment une base mais une pré-base : on l’applique sur les ongles, il s’évapore totalement puis on applique la base. Mes ongles allaient déjà globalement bien juste avec le durcisseur vernis brillant mais là ils sont vachement plus robustes depuis que j’utilise le durcisseur vitaminé, le combo de la win (environ 8€ chacun en pharmacie).

Step 6- Appliquer un bon top coat

Après l’étape couleur, il est important d’appliquer un bon top coat. Mon chouchou depuis quelques temps déjà c’est le Good to Go Essie, il protège le vernis, fait briller les ongles et permet à la manucure de sécher vraiment plus rapidement. Seul hic, il devient pâteux un peu vite et c’est dommage pour ce prix (environ 11,90€ chez Monop’). J’ai lu pas mal d’articles sur le top coat Poshé, je vais peut-être l’essayer bientôt 🙂

Step 7- Nettoyer ses ongles

La fin d’une manucure c’est bien évidemment l’étape dissolvant. Mes deux chouchous que je rachète à chaque fois et dont je vous ai déjà parlé : le bain dissolvant miraculeux Bourjois & le dissolvant soin fabuleux Bourjois. Vraiment miraculeux & fabuleux tous les deux, si si ! (8,75€ chacun)

Et vous alors, c’est quoi vos indispensables de la manucure ?

2 Comments

  • Reply Katsukii 20 décembre 2013 at 23 h 46 min

    Je suis tout à fait d’accord avec ces étapes (bien que l’étape des peaux mortes, je la passe, ça me fait bien trop peur cette pince xD) !

    • Reply Stéphanie 25 décembre 2013 at 10 h 02 min

      Ihihihi, oui la petite pince à envies prend du temps à maitriser avec douceur mais une fois que c’est fait : zéro bobo et plus de petites peaux 😉

    Leave a Reply